ARIV Embauche Mark Tyndall Comme Conseiller en Réduction des Méfaits

OTTAWA, ON – L’Association des Représentants de l’Industrie du Vapotage (ARIV) a annoncé aujourd’hui qu’elle a retenu les services de M. Mark Tyndall, expert reconnu à l’échelle internationale en matière de santé publique, de réduction des méfaits et de politique sur les drogues, à titre de conseiller en Réduction des Méfaits pour l’Association

ARIV s’engage à collaborer avec Santé Canada et d’autres organismes de réglementation afin d’éclairer la réglementation actuelle et future fondée sur des données factuelles », a déclaré Daniel David, président-directeur général de ARIV.

Nous sommes impatients de travailler avec M. Tyndall afin de renforcer collectivement la compréhension des Canadiens à l’égard des produits de vapotage, tout en veillant à ce que les bienfaits du vapotage pour la santé publique demeurent accessibles aux fumeurs adultes qui veulent une solution de rechange moins nocive au tabagisme.”

Tyndall est l’ancien directeur général du British Columbia Centre for Disease Control et l’ancien adjoint provincial de la santé publique pour la Colombie-Britannique. Il est professeur à la Faculté de médecine de l’École de santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique. Ses recherches portent sur la toxicomanie, la pauvreté, les sans-abris, la politique antidrogue et la réduction des méfaits, en mettant l’accent sur l’innovation communautaire

J’ai été initié au concept du vapotage comme substitut à la cigarette en 2012 alors que je travaillais à Ottawa. Mon travail clinique et de recherche était axé sur les personnes qui consommaient des drogues « dures » et tous ces gens fumaient la cigarette. Il était clair pour tout le monde que le tabagisme causait plus de maladies et de décès que toutes les autres drogues combinées, mais nous ne faisions rien à ce sujet. Le vapotage était la stratégie parfaite de réduction des méfaits en remplacement des cigarettes, et je connaissais bien la réduction des méfaits , a déclaré M. Tyndall. Le vapotage n’est peut-être pas sans risque, mais est-il beaucoup moins nocif que le tabagisme, et nous devrions en faire la promotion.

Santé Canada a dit que le vapotage est moins nocif que le tabagisme et qu’il y a des améliorations générales à court terme de la santé si vous passez de la cigarette à des produits de vapotage.

Le Dr Tyndall conseillera ARIV sur la façon de promouvoir le vapotage comme stratégie de réduction des méfaits pour les personnes qui fument des cigarettes et aidera à interpréter et à appliquer les nouvelles données scientifiques sur le vapotage pour appuyer l’engagement de ARIV aux normes de sécurité, un contrôle rigoureux de la qualité et l’encouragement de l’utilisation responsable des produits de vapotage par les fumeurs adultes qui essaient de cesser de fumer.

Leave a Comment

Stay in the Loop

Receive updates and important news sent directly to your inbox.